Etats d'âme

Airpocalypse, « ils ne manquent pas d’air » …ou bien…

 « Dans une galaxie lointaine, les Spaceballs sont de redoutables opportunistes dirigés par leur président Esbrouffe. Ayant épuisé l’oxygène de leur planète Spaceball, ils décident de voler tout l’air respirable de la pacifique planète Druidia (…) – La folle histoire de l’espace, 1987 – Film parodique réalisé par Mel Brooks.

On en a ri !

Et depuis ?

L’air bientôt facturé partout dans le monde ?

Depuis 2014 déjà, dans certaines villes chinoises dont le taux de pollution atteint des sommets, des bouteilles d’oxygène pur sont offertes gratuitement aux touristes.

Profit pour certains ?

Quelques restaurants chinois, munis de système de purification d’air, ont décidé de majorer le prix de leurs plats. Une société canadienne a même commercialisé des bouteilles d’oxygène des montagnes à 25 euros/pièce…

Toujours en 2014, au Vénézuela, Les passagers transitant par la capitale devaient s’acquitter de la somme de 127 bolívars, soit presque 15 € pour pouvoir respirer suite à la mise en place d’un nouveau système de purification d’air.

Et depuis peu, asphyxiés par la pollution, les Indiens paient 5€ pour respirer de l’air sain pendant 15 minutes…

Alors que la capitale indienne New Delhi suffoque depuis plusieurs jours à cause de la pollution atmosphérique extrême, des boutiques au concept assez particulier ouvrent leurs portes. Dans ces magasins, les clients peuvent ainsi respirer de l’air sain pendant un quart d’heure en échange de l’équivalent de 5 euros. 

Vous aviez dit science-fiction ???

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.