Benin

Le boom des pasteurs: « quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à …prêcher »

Le boom des pasteurs : « quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à… prêcher.»

De lecture en lecture, de constat en (triste) constat, le boom des pasteurs n’en est qu’à ses prémices en Afrique et notamment en RDC où ils se « reproduisent » aussi vite qu’une marée de blattes ou plus communément appelées cafards ! La faute au manque d’emploi ? La faute de l’État ? Que dire, que penser…

Si mes élucubrations m’ont poussé à me moquer d’un certain Odile lors de mon passage au Bénin, force est de constater que ce phénomène persiste et demeure inquiétant. https://lemondedefa.com/2017/05/18/triste-fin-pour-le-pasteur-odile/

De la révélation à l’escroquerie

Tel est le titre repris par bon nombre de textes. Précisons tout de même que tous ne franchissent pas le pas. Je m’en voudrais de blesser les vrais hommes d’Église qui font preuve de pauvreté comme le Pape François par exemple (sic) ou comme certains curés ayant faits montre de célibat et qui aime les petits enfants en détresse en d’autres contrées qu’africaines !

L’esprit sain – pas toujours dans un corps sain – est la matière gratuite et intarissable de ces porteurs de « bonnes » paroles incitant celles et ceux qui les écoutent à se dépouiller de leurs maigres biens aux dépens de … Dieu. Celui que Gainsbourg citait en tant que fumeur de havanes mais que les premiers gardent jalousement prétextant qu’ils sont les seuls intermédiaires possibles entre Lui et vous. De vrais commissionnaires en quelque sorte !

Protecteurs des valeurs chrétiennes ? Faut-il en rire ou en pleurer ?

Vivants à la sueur, non pas de leurs fronts mais bien de celui des fidèles, ces hommes de Dieu sont souvent connus pour n’avoir pas ou peu touché à la théologie. Pourtant, ils inspirent  confiance. Ils soignent et guérissent avec les mains ! Combien de morts ressuscités, de paralytiques retrouvant l’usage de leurs membres… ils ne vivent bien évidemment qu’aux dépens de ceux qui les écoutent.

Léopold II, à l’époque, recommandait à ses missionnaires d’évangéliser mais en n’oubliant pas d’alimenter les poches de la métropole, de même qu’ « interpréter l’évangile de la façon qui serve le mieux l’intérêt ». Autant vous dire que les pasteurs s’en donnent à cœur joie !

 « Heureux les pauvres car le royaume des cieux leur appartient » ; ou « il est plus difficile à un riche d’entrer au ciel qu’à un chameau de passer par le trou d’une aiguille » selon quelques sources lues. Nous voilà en pleine psychologie de l’être humain !

Avec le verbe comme atout

Si le verbe est leur premier atout, ils doivent cependant s’organiser et disposer d’un matériel de base. Pardi, on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre. Trouver un local, des bancs, une sono, des instruments de musique ; l’affaire est dans le sac ou du moins les fidèles dans le filet. L’horaire ? Rien de plus simple : messe tous les jours avec, bien entendu, collectes de fonds.

Parallèlement à cela, quelques petites saynètes, ustensiles et autres pérégrinations au prix fort permettent d’engranger quelques dollars de plus… Ce n’en serait que drôle si la population ne tombait pas dans le panneau. Tout ce qu’il ne faut pas faire pour obtenir le paradis tout de même !

Bref, aujourd’hui, une église rapporte plus qu’une boite de nuit…On donne en espérant trouver un emploi, une femme à marier, un visa pour l’étranger, pour trouver bonne fortune.

Un pasteur a besoin d’un véhicule, on passe à l’offrande. Un malade a besoin de soins, on prie pour lui !

Du vélo au 4×4, juste une histoire de quelques semaines. Du 4×4 aux biens meubles, juste quelques mois ! Ils s’offrent alors une position importante dans la société et viennent parfois même au secours du politique…Leur paradis ? Ils se le créent sur terre pendant que leurs brebis elles, tels les convoyeurs, attendent…

Sur ce, je vous laisse, ma chrétienté me pousse à aller aider mon voisin à puiser de l’eau et ma voisine à scolariser ses enfants.

#Bisesauchat #Lemondedefa #FabriceSalembier #foi #croyance

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.