Etats d'âme

L’éducation est permanente, c’est l’homme qui s’y refuse

Lorsque la télévision a envahi les foyers, l’on s’est mis à penser que tout ce qui passait dans la petite lucarne était vrai. Cela n’a duré qu’un temps et la civilisation s’en est – presque – remise.
A l’arrivée du web et des nouvelles technologies, le même schéma s’est reproduit. Hélas, il semble que notre actuelle société a de plus en plus de mal à distinguer le vrai du faux, à se sortir de cette diffusion anarchique d’informations et surtout de désinformations.
S’il faut vivre avec son temps, force est de constater que nous sommes de plus en plus incapables de pratiquer l’esprit critique, de vérifier les sources,… Si l’une des raisons de cette perte de jugement est le souci de l’immédiateté et une certaine fainéantise de l’esprit, cela n’empêche qu’il est grand temps d’en revenir à des principes fondamentaux d’éducation, de prendre le temps de… Sans cela nous ferons le nid de l’extrême-droite et de tristes personnages ….

Autres articles faisant référence au sujet

Pensons-nous encore par nous-mêmes ?

Ce qui est cru devient plus important que ce qui est vrai

Décryptage

Laisser un commentaire