Etats d'âme

Casser la voix

Une fois n’est pas coutume. Il m’a été donné 7 mots, 7 mots à replacer dans un texte… Voici le résultat… Merci à Alain, Yanick, Nathalie, Carmen, Impératrice, Philippe et Lucille

« You you you », vos satanés mots ont failli me casser la voix… Entendez maintenant mes zagharit à vous damner les oreilles ! Ils s’entendent de Johannesbourg à vos domiciles respectifs… et je vous les lance sur l’air de hells bells ; AC/DC vous connaissez ? Non mais flûte quoi !

Plus sérieusement, mon expérience de l’halieutique est aussi profonde que la fosse des Mariannes me tance encore et toujours mon ami Martin, pêcheur de son état. Suis davantage terre à terre, l’eau tant soit-elle ferrugineuse n’est point ma tasse de thé. Cochon qui s’en dédit me direz-vous. Et en parlant de cochon, il semblerait d’ailleurs qu’il y en a un de lait qui m’attend sous peu. Tout de même mieux que le cochon de terre – on y revient mais ne me faites pas dire qu’il y a dans cette rencontre quelque chose d’évanescent et de fragile comme le désir – qu’est l’oryctérope qui se goinfre de termites à longueur de journée. Soit.

Je vous l’ai faire en musique stridente, fallait pas me lancer la perche parce que celle-là, je réussissais parfois à l’avoir au bout de ma ligne. Mais c’est une autre histoire.

#Bisesauchat #lemondedefa

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.