Textes

Medley ou pot pourri et non…poteau rose*…Oups

Je parle en langage codé avec un style parfois fleur bleue parce qu’au-delà des mots et de tous nos défauts, j’aimerais qu’on me parle des merveilles de ce monde avant que je ne ferme les yeux.

Dire que je vis chaque jour comme étant le dernier ne devrait pourtant pas m’empêcher de vous dire tant de choses. Je ne manque pourtant pas d’amour, juste de mots.

Un chemin, une vie de route, une vie de doutes.

J’en ai vu de ces gens tendre la main et se voir prendre tous leurs biens, crier qu’ils ne voulaient plus traverser leur quartier la peur au ventre.  J’en ai entendu expliquer à leur maîtresse pourquoi parent ne prenait pas d’S désireux de câlins ne fusse qu’un…par an ou parent d’ailleurs. J’en ai vu aussi droit comme des i…insolents.

Moi, j’avance en profitant de ce que j’ai, de l’orgueil, des frères, parce qu’on vient de loin. J’ai aussi des idées neuves mais je ne suis pas à vendre. Je suis un peu cet Alladin à qui on a demandé de prendre son cheval et de s’en retourner rejoindre son génie espérant qu’on lui ramène son cœur et son temps et à qui on lancerait un « jamais, jamais » juste pour le voir sourire.

*Je précise tout de même que le pot aux roses nous offre un langage plus …fleuri !

#Comprennequipourra

Bises au chat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.