Portraits d'Afrique

Extrait de « Sarah », nouvel opus

(…) Les seuls souvenirs que j’ai de mes premiers pas à l’école, ce sont justement ces pas, des milliers, des millions pour me rendre, chaque jour, dans l’école la plus proche du village. Tôt le matin, avant de nous rendre à l’école, mes frères, plus âgés, allait puiser l’eau au puits avec leurs copains de la communauté. Bidons, bassines furent leurs premiers outils de travail. Activité primordiale qui se répétait aussi le soir au retour des cours. Une fois l’eau acheminée le matin, c’était bouillie pour tout le monde, il ne fallait pas partir à l’école le ventre vide (…)


Sarah, jeune congolaise, quitte son village pour se rendre en ville travailler. Elle n’a jamais connu autre chose que cette vie en famille. Elle va être confrontée à une vie d’adulte avec tout ce qu’elle comporte. Son intelligence et sa perception des choses vont lui permettre d’avancer dans ce monde tantôt ouvert tantôt cruel. Une vie comme les autres ? Pas sûr.

Publicités

Laisser un commentaire