Etats d'âme

« Les Noirs sont génétiquement moins intelligents que les Blancs »

”Les Noirs sont génétiquement moins intelligents que les Blancs”

watsonVoici ce qu’en substance James Dewez Watson, prix Nobel (Structure de l’ADN)- que je me défends d’appeler Monsieur – nous annonçait, suite à son étude, basée sur le QI, associant race et intelligence en 2007. Si entretemps, des excuses avaient été présentées, voilà qu’il en remet une couche, à plus de 90 ans, dans un documentaire tourné récemment.

Bon, à sa décharge, il vit actuellement dans une maison de retraite suite à un accident de voiture qui lui a laissé une « conscience très minime de son environnement ». Ceci expliquant cela ? Rien n’est moins sûr.

Quant à moi, je réfute ce genre de stupidité au nom d’une seule race, humaine soit dit en passant.

En ce qui concerne l’intelligence et les tests QI, je m’en remets bien volontiers à Robert Voyazopoulos, psychologue, qui nous dit que « L’intelligence est un concept flou et fourre-tout » et que « ces évaluations chiffrées doivent être vues comme des outils d’investigation puissants nous permettant d’obtenir des informations sur une personne, qu’il s’agisse de sa mémoire de travail, sa perception visuelle et auditive, sa capacité de traitement de l’information, de raisonnement, la place du langage dans sa construction, etc »

Un chiffre seul ne veut rien dire. Il y a des individus qui ont une intelligence ­originale, qui sont inventifs, créatifs, qui ont une pensée divergente. Ces derniers ont des formes d’intelligence que le QI ­classique n’exprime pas. Il faut toujours garder à l’esprit la raison pour laquelle cette évaluation a lieu et la faire en conséquence, dans le but d’améliorer les conditions de vie de la personne qui nous a été envoyée ».

Moralité scientifique : « Un QI élevé ne signifie pas pour autant l’assurance d’une carrière brillante, de même qu’un chercheur ou un artiste n’a pas forcément un QI exceptionnel (…) »

Moralité personnelle : même un con peut devenir prix Nobel !!!

PS : si vous avez lu cet article sans vous arrêtez au titre – putaclic -, il me serait agréable que vous puissiez signaler à celles et ceux qui n’ont pas été plus loin que le bout de leur nez qu’ils/elles en prennent connaissance avant de balancer leurs insanités.

Bises au chat

Publicités

2 réponses »

  1. Il fallait s’y attendre puisque les gens, au nom d’une société de l’immédiateté, sont devenus paresseux (ou autre ?) et ne prennent plus la peine de lire les articles; on s’arrête au titre et on vocifère.
    J’ai donc raté mon objectif pédagogique en publiant l’article ci-dessous à la manière d’un fait de presse. Quoi que. Il semble en effet que la jeunesse, qualifiée d’irresponsable par certains, ne s’est pas laissée prendre au jeu en prenant la peine de lire la totalité du texte contrairement à une volée d’adultes. Vous savez, les adultes, ceux qui sont sensés donner l’exemple…
    Triste constat.
    Et non, je ne suis pas l’auteur de l’infâme phrase reprise en titre de l’article… Ceux qui pensent le contraire me connaissent bien mal !

Laisser un commentaire