Etats d'âme

Pas ce soir, j’ai télé-réalité !

Je n’ai donc pas poney, foot, lecture et même si étaler sa culture, c’est un peu comme la confiture sur la tranche de pain, force est de constater que les gens, comme on dit chez nous, sont davantage intéressés par les tranches…horaires d’émissions dites de télé-réalité qui seraient, toujours selon les gens, un reflet d’une réalité…réelle.

La télé-réalité n’est pas un divertissement. C’est un semblant d’outil faisant miroiter à certain.e.s une vie meilleure et sert à occuper l’esprit. Ni plus, ni moins. De là à dire que l’on occupe la populace à autre chose, il n’y a aussi qu’un pas.

Hilarant, effrayant – il n’est point nécessaire de biffer une mention inutile – ces émissions refléteraient le niveau moyen de l’être humain en matière de culture générale voire même d’inculture générale. Sur ce point, il vous est loisible de biffer une mention. Le pire, c’est que bon nombre se reconnaissent dans quelques candidat.e.s !!! Rien ne nous est épargné. Et ça marche !

Les adeptes ne semblent pas se rendre compte qu’ils se déconnectent de la réalité et que ce type de programme les abrutit. Pour quelques-uns, il est déjà trop tard, pour d’autres, espérons qu’ils puissent s’en sortir sans trop de dommages.

La télé, moins d’intelligence, moins de diversité, moins de qualité et cependant cela fonctionne parce que le téléspectateur aime qu’on lui en mette plein la vue et qu’il faut pallier au fait qu’il pourrait se lasser devant un tel spectacle. Elle s’y prend machiavéliquement bien : on va alors encore plus loin dans la bêtise, dans l’absurde… Toujours plus bas.

Le fond n’est pas encore atteint mais nous pouvons encore hélas compter sur cette télé-réalité et ses adeptes pour nous y amener.

Triste et désolant constat.

connerie

 

Laisser un commentaire