C’est fini, je n’en peux plus

Trop c’est trop ! Je ne peux plus concevoir la vie comme telle. J’ai pourtant tout mis en œuvre pour m’intégrer, me rendre disponible, utile. Quelle ingratitude, quelle déception. Je suis à bout, le courage et l’envie m’ont abandonné.

Il y a peu encore, l’on me disait indispensable même si je sais que les cimetières en sont remplis. J’étais encore un critère de qualité. S’il est vrai que de simple au XV° je suis devenue compliquée au XVI° par pédantisme sans doute, j’ai tenté de m’adapter parfois contre mon gré, je l’avoue.

Là, las…lasse… Je suis fatiguée, usée. Les lettres m’en tombent, je n’ai plus cette force de poursuivre la quête qui m’avait été donnée : on me ridiculise, me bafoue, c’en est trop. Il n’y a pas que les ognons qui me font pleurer !

J’y croyais encore mais les réseaux sociaux ont eu raison de moi…

De coquilles à c*******, une histoire de Q (un clic vous laissera juges…)

Je meurs à petit feu laissant ma compagne grammaire seule, effarée elle aussi. Elle ne me survivra sans doute pas longtemps…

Signé l’orthographe

ET bises au chat

2 thoughts on “C’est fini, je n’en peux plus

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :