Etats d'âme

Les petits métiers de RDC: le cireur

Petite pensée pour les Shegué (ou Chegué ou Shege) qui ne sont pas tous mauvais – Enfants de la rue

Il n’existe de sot métier
d’autant plus qu’il faut manger…
clac, clac, clac…ce bruit résonne,
il ne martèle pas le sol
nous l’entendons arriver
son visage non dévoilé
de cirer tes chaussures, il te propose
de te cirer les pompes, oui, il ose
cirer, nettoyer, briller, magnifier,
lustrer, frotter, c’est son métier
il s’agenouille et tu t’assieds,
il prend ton pied l’air détaché
il est dans le cirage
toi t’es dans les nuages
lorsque vous lui tendez son dû,
non, il ne se fait pas prier,
il vous a juste fait briller
un billet de 500 francs
juste pour un lustre d’enfant
clac, clac, clac…il s’en retourne,
s’en va marcher,
de pas en pas,
fait son marché…
il n’y a pas de sot métier
surtout lorsqu’il faut manger

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.