Etats d'âme

L’ombre jaune des casques de la même couleur: deux « perceptions » d’une rencontre

En mode aventurier positif
A leur vue, je me prends pour Bob Morane, les puristes comprendront. Si leur ombre apparaît de temps à autre la semaine, les casques jaunes sont davantage visibles le week-end. Braves gens, soyez bénis, ils sont là pour votre sécurité, même si trop souvent, leurs contrôles inopinés vous titillent pour des broutilles : contrôles d’identité, contrôles du véhicule ou simple envie de palabrer avec vous, de vous parler des difficultés de leur travail. Inutile de mettre une « roue » de côté, cela se fait à même la rue, pas sur le bas-côté. Les véhicules qui vous suivent vous encouragent (sic) d’ailleurs : c’est la fête aux klaxons (re sic) en quelque sorte. Après la discussion et les « nous serons toujours avec vous », « merci à vous », « dieu (et nous) sommes aux commandes », la herse se fait plus discrète et les sourires plus avenants. Vous pouvez alors reprendre la route.

En mode citoyen lambda
Ils sont là aux abords des routes pour contrôler. Du moins c’est officiellement leur mission. En semaine ils se font rares mais dès l’approche du week-end chaque carrefour est occupé. Les casques jaunes arrêtent alors, et de préférence, les gros véhicules souvent neufs et quelques musungu(s). « Les temps sont durs, mon bon monsieur »… Derrière, ça klaxonne, ça s’impatiente. Ils n’en n’ont cure, ils attendent le billet qui leur permettra de « mieux » vivre le week-end. Certains, lorsqu’ils vous font signe, les saluent et poursuivent leur route… C’est une habitude ici. Mais lorsque la herse se dresse devant vous, difficile d’y échapper, forcé que vous êtes de vous arrêter. Vous sortez alors tous vos documents mais ils n’en ont que faire, ils vous parlent de leurs difficultés avec un sourire (ironique ?) jusqu’aux oreilles. Le message est passé, pas besoin d’être une lumière pour comprendre. Les choses étant faites, vous repartez le cœur léger et le portefeuille aussi.

Bises au chat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.