Benin

« Patron, tu peux me lubrifier un peu ? »

En Afrique, faut-il vraiment payer les journalistes (Per diem ou Gombo selon la région) pour qu’ils fassent leur métier, c’est-à-dire recueillir l’information pour la relayer au grand public ?

presse

Graisser la patte des porteurs d’information est-il de bon aloi quand on sait que « tout le monde » se dit journaliste sur le continent ?

Déceler le vrai du faux, « that’s the question ». Pendant ce temps, les « vrais » souffrent des « pseudos » prêts à tout pour récupérer l’un ou l’autre billet – non pas de presse – mais bien monétaire.

Quel est votre avis ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.