Etats d'âme

Lâcher une caisse (ou plusieurs)

Et hop un petit passage par les différents niveaux de langue pour un avis à partager – ou pas – à propos des les agissements d’une certaine enseigne – pas celle d’un vaisseau amiral, faut-il le préciser -.

Nous sommes au « carrefour » de deux mondes et il apparaît que le côté obscur des derniers évènements à l’odeur d’une déjection/défection (?) massive. Cette devanture – déjà citée maladroitement – vient de mettre, non pas la clé sous le paillasson mais des gens au « repos » à durée indéterminée -. Le comble – on touche le fond(ement) – est qu’on parle maintenant de self scanning. C’est quoi ce truc me direz-vous ? J’en appelle alors à votre sens du second degré et vous renvoie au titre de cette bafouille. Si d’aventure, vous n’auriez pas saisi la perche ou tout ce que vous désirez, je ne peux plus rien pour vous.

Carrefour – lâcher des caisses – Self scanning: plus facile ainsi ?

Pendant ce temps-là, le gouvernement belge est empêtré dans une histoire…allemande. Histoire pas encore bien comprise à Kinshasa d’ailleurs. Pour faire court, le pouvoir en place en RDC, souhaitant élever le niveau de sanctions à l’encontre de la Belgique, vient de réduire les vols de Brussels Airlines, société …allemande.

Sur ce, je m’en vais régler leur compte à une volée de mosquitos qui me prennent pour une piste d’atterrissage.

Bises au chat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.