Etats d'âme

L’écriture inclusive, l’épine dans le pied ou le morse dans le texte ?

Ecriture inclusive

Les con.ne.s qu’on sonne (redondance direz-vous)  me font perdre mes voyelles.

Si le.la masculin.e. ne l’emporte plus sur le.la féminin.e, en serons-nous pour autant égaux, en sera-t-elle.il plus égal.e ?

La langue est féminin.e pourtant…

J’avoue être perplexe sur ce concept qui, au nom de l’égalité, ne met plus que les points sur les i mais un peu partout dans les textes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.