Benin

Le parrainage d’enfants : dérives ou réelle solidarité ?

Le parrainage d’enfants : dérives ou réelle solidarité ?

La cause est noble, je le reconnais volontiers.

Ce qui me heurte cependant ce sont les méthodes et, dans certains cas, de « big » mensonges.

Les grosses usines humanitaires vous annoncent que la totalité de vos dons ira aux personnes concernées mais on oublie de vous dire qu’il faut entretenir le parc automobile composé de rutilants mastodontes, qu’il faut payer grassement les hauts-placés, qu’il faut aussi les loger et leur offrir des bureaux tout aussi clinquants que les moyens de locomotion. C’est bien connu « charité bien ordonnée commence pas soi-même ».

IMG_1854

D’autres cellules, plus petites, vous offre un catalogue en ligne d’enfants : vous avez donc le choix, vous pourrez donc choisir le plus mignon à vos yeux mais grouillez-vous avant que l’objet de votre convoitise ne vous glisse entre les doigts parce que dans les cas présents, il n’y a pas de réduction si l’article est épuisé. « Pauvre de toit, petit enfant, si tu n’es pas souriant sur la photo, si… si… »

Tant que j’y suis, et ce pour les personnes qui préfèrent le don « matériel » plutôt que monétaire, n’oubliez jamais que ce que vous pensez être bon pour « eux » n’est peut-être pas leur priorité du moment. Encore une chose, si vous voulez vraiment les aider et par la même contribuer à l’essor des communautés, achetez local, arrêtez d’exporter vos « casseroles » et vieilleries ici, l’Afrique, et dans le cas présent le Bénin, ne sont pas votre poubelle domestique.

Vous me direz que ne rien faire n’est pas souhaitable. C’est vrai. Mais n’y a-t-il pas une autre manière d’aider ? Une aide plus humaine, plus « vraie » ???

Dites-moi si je me trompe ? – Le débat est ouvert.

1 réponse »

Laisser un commentaire