Etats d'âme

L’Académie française accepte un nouveau belgicisme

L’Académie française accepte un nouveau belgicisme

Il est de coutume de retrouver de plus en plus de belgicismes au sein des encyclopédies et des dictionnaires, preuve s’il en est de la richesse de la langue…belge.

1Dans le cas présent, permettez-moi, en ces moments douloureux pour la politique en général, d’y voir une certaine ironie. Alors qu’un parti belge vient de tourner casaque, voilà que les français acceptent dorénavant que « casaque » puisse s’écrire « Kazakh ». Sous l’influence de Sarkozy ? Il y a fort à parier…

Tourner casaque équivaudrait à tourner kazakh ? Il y a une porte (gate) que je n’ose franchir… Et puis c’est bien connu le MR n’a jamais tourné casaque, il a juste de temps à autre claqué la « porte »…PS : Et autant vous dire qu’avec « Close » à Bruxelles, ce n’est pas la porte qui risque de rester fermée mais bien la maison…

En Wallonie, c’est Magnette qui risque de se retrouver au frigo alors qu’auparavant il était sur …la porte de celui-ci. C’est aimant, plaisant comme allusion non ?

Mais je m’égare – de Bruxelles centrale à Namur – je ne voudrais pas être accusé d’attentat aux bonnes vies et mœurs de notre plat pays à qui il faudrait d’ailleurs un bon électrochoc !

J’offre un mandat bien rémunéré à celui qui trouvera le pourquoi de cette bafouille…et il n’y aura pas de prochain épisode, il n’y a que 24 hrs dans une journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.