Benin

Pour briller, il n’est pas nécessaire d’éteindre l’autre. Chacun peut être une lumière d’intensité variable

Pour briller, il n’est pas nécessaire d’éteindre l’autre. Chacun peut être une lumière d’intensité variable… c’est à peu près en ces termes qu’un habitant de la RDC qualifiait le comportement de beaucoup d’africains. Du moins à ce que j’ai pu en lire.

zeSi écraser l’autre, s’en moquer, le réduire à quantité négligeable est devenu une habitude de la nature humaine et éclate au grand jour via les réseaux sociaux, elle n’’est cependant pas nouvelle et n’est pas exclusivement africaine.

Ne voyez surtout pas dans ces quelques mots un quelconque essai philosophique sur l’éclairage d’une vie mais bel et bien un constat personnel sans aucune prétention notoire.

De tous temps, l’Homme a « joué des coudes » pour se faire sa place au soleil et donc au détriment parfois, souvent, d’une autre espèce. Il s’en est pris aussi à ses frères et sœurs. Inutile ici de vous faire un rappel de l’Histoire ou de vulgariser le tout par des dessins.

« L’Homme est un loup pour l’Homme »

S’en sortir est un des objectifs majeurs de l’Homme et plus encore en Afrique où, dans certains pays, les aides étatiques ne comblent peu ou pas l’accompagnement des citoyens. Ce n’est pas une raison, je vous le concède, d’empêcher son voisin de s’épanouir.

En Europe, nous avons cette chance d’être soutenu lorsque l’on n’a pas d’emploi, lorsque l’on est malade,… et on râle encore. Et plus encore, on jalouse son voisin parce qu’il est riche, on maudit la réussite de l’autre et j’en passe. Donc oui, tenter d’éteindre l’autre pour briller est devenu monnaie courante en Europe aussi d’autant que certains états ont fait de la délation une arme légale !!!

En Afrique, malgré le fait d’y vivre, je suis pourtant mal placé pour répondre de manière précise. Parce que je n’y suis pas né, parce que mes connaissances comportementales africaines sont faibles, parce que…, parce que… Cependant, je peux confirmer que cette forme de jalousie est bien présente au Bénin. Le béninois jalouse son frère parce qu’il ami avec un blanc, le béninois jalouse sa sœur parce qu’elle a réussi dans les affaires, …

Cessons de « jalouser », cessons d’éteindre la lumière chez l’autre en pensant que nous pourrons briller, ouvrons les yeux, notre cœur, partageons et passons tous au LED, plus économique et efficace – je n’ai pas pu m’empêcher un léger trait d’humour –

Bises au chat

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.