Etats d'âme

La pratique de l’oral

L’oral est un enseignement à part entière et en voici quelques raisons. L’être humain, depuis la nuit des temps a toujours apprécié cet acte… jouissif il faut bien le reconnaître. Sacrée nature humaine…

Des « oh », des « ahhhhh », des « ouiiiii », des « encore… »

Non mais dites donc bande de petits voyeurs, je ne parle pas d’un sujet salace mais de la langue française !!! Nous ne sommes pas chez SudPresse et ses photos et autres titres fallacieux.

Holorimes et compagnie, vous connaissez ?

Ce texte  pourrait s’adresser uniquement au corps enseignant (ou en saignant mais là, ça risque d’une nouvelle fois déraper sur la pratique de l’oral) mais là n’est pas l’objectif principal.

On se lance ?

Dès demain, j’applaudis. Le jury acquis à la causerie – un peu redondant, je vous l’accorde – est mien ; gras et caustique. Je suis (ou pas) en terre inconnue, je n’y vois rien et pourtant les fossiles sont en grand nombre présents dans cette salle. Les arts vivants nous ouvrent leur cœur…

Ça change du foot, jeu de mollets… ça change de la pêche et des petits poissons rouges dans leur bocal. Mon frère masseur n’en revient pas…

Lis tes ratures, me lance mon correcteur orthographique… Je n’irai pourtant pas jusque-là…

Bon, on recommence.

Des deux mains, j’applaudis. Le « j’eu ri » ,acquis à la cause rit (mouais)… est mien ; gras et caustique. Je suis en terrain connu, jeune ivoirien, et pourtant les faux cils sont en grand nombre présents dans la salle. Lézards vivants nous…

Ça change du foot, jeu de mots laids, de la pêche et les petits pois sont rouges dans leur bocal. Mon frère ! Ma sœur, n’en revient pas…

Littérature, me lance…

Bref, et celle-là est connue de tous : Eduquons ! (Eh du con)

Bises au chat (de sexe masculin sinon on retombe dans les travers…) et pardonnez-moi cette liberté naïve avec les mots (maux).

Publicités

Catégories :Etats d'âme, Traits d'Humour

Laisser un commentaire