Benin

L’enfant handicapé au Bénin

Etre enfant aujourd’hui, si l’on en croit l’actualité, n’est point chose aisée quel que soit le continent sur lequel il naît. Gardons à l’esprit que les difficultés des uns peuvent parfois être considérées par d’autres comme bien futiles.

Etre enfant handicapé, c’est affronter d’autres difficultés qui semblent parfois insurmontables.

Au Bénin, après avoir été trop souvent cachés pour des raisons ancestrales (considérés comme divinité et/ou punition), l’enfant handicapé voit son avenir un peu plus rose. Certes ce n’est pas encore la panacée mais les choses évoluent. J’en veux pour preuve les nouvelles modifications au code de l’enfant. De plus, beaucoup d’espoirs sont placés dans les nouvelles institutions du pays.

A notre échelle, et ce depuis 2012, à Ouidah, notre structure « Assrotinsa » évolue. Je vous en ai déjà parlé dans différents articles. Cela sur le principe que nous nous devons de « rendre au Bénin ce que ce dernier nous a apporté ».

Je m’en voudrai d’omettre de partager quelques points du code :

1) Code de l’enfant en République du Bénin

Article 175: Droit à une vie décente
L’enfant mentalement et/ou physiquement handicapé a droit à une vie décente dans des conditions qui garantissent sa dignité, favorisent son autonomie et facilitent sa participation à la vie de la communauté.

Article 176: Jouissance des droits humains
Les enfants handicapés jouissent sans aucune discrimination de tous les droits de l’homme et de toutes les libertés fondamentales sur la base de l’égalité avec les autres enfants.

Article 177: Prise en charge de l’enfant handicapé
L’enfant handicapé bénéficie de soins spéciaux, d’un programme d’enseignement spécialisé, d’une aide spéciale adaptée à son état. Les enfants handicapés ont droit à une éducation gratuite en milieu ordinaire et autant que possible dans les établissements proches de leur domicile. Lorsque la gravité du handicap empêche l’intéressé de fréquenter avantageusement un établissement d’enseignement ordinaire, celui-ci est orienté vers un établissement spécialisé.

Article 178: Prévention de l’handicap chez l’enfant et responsabilités de l’Etat
L’État veille à établir progressivement des programmes de diagnostic précoce pour prévenir les handicaps chez les jeunes enfants. Si, malgré ces mesures, l’enfant est victime d’handicap, l’Etat lui assure une intégration sociale complète pour son épanouissement. Un arrêté du ministre en charge de l’enfance fixe les règles de protection spéciale applicables aux enfants handicapés.

Source: Loi N°2015-08 du 08 décembre 2015, Portant Code de l’enfant en République du Bénin, Quatrième partie: de la protection sociale de l’enfant, chapitre V: de la protection des enfants en situation difficile, section III: des enfants handicapés.

2) Convention relative aux droits des personnes handicapées

Article 7: Enfants handicapés
1. Les États Parties prennent toutes mesures nécessaires pour garantir aux enfants handicapés la pleine jouissance de tous les droits de l’homme et de toutes les libertés fondamentales, sur la base de l’égalité avec les autres enfants.

  1. Dans toutes les décisions qui concernent les enfants handicapés, l’intérêt supérieur de l’enfant doit être une considération primordiale.
  2. Les États Parties garantissent à l’enfant handicapé, sur la base de l’égalité avec les autres enfants, le droit d’exprimer librement son opinion sur toute question l’intéressant, les opinions de l’enfant étant dûment prises en considération eu égard à son âge et à son degré de maturité, et d’obtenir pour l’exercice de ce droit une aide à son handicap et à son âge.

Source: Convention relative aux droits des personnes handicapées et protocole facultatif, Adoptée par l’assemblée Générale des Nations Unies le 13 décembre 2006, Ratifiée par le Bénin le 05 juillet 2012, Février 2016.

Il ne reste plus qu’à… comme l’on dit souvent…

« NOUS NE SERONS PEUT-ETRE PAS CAPABLES DE PREPARER LE FUTUR POUR NOS ENFANTS, MAIS NOUS POUVONS AU MOINS PREPARER NOS ENFANTS AU FUTUR. » FRANKLIN D. ROOSEVELT.

Catégories :Benin

Laisser un commentaire