Benin

Ce n’est pas si « Bénin » que cela…

C’est bénin mais cela fait tout de même plus de 112.000 km² !  Le début du commencement. Une nouvelle orientation et sans GPS !  Rien de bien extraordinaire dans tout cela…pourquoi dès lors une bafouille ? Pour moi d’abord, parce qu’en ces temps qui courent (amusant d’ailleurs parce que le temps s’arrête aussi parfois), entre chercher et trouver, il y a un fossé de plus en plus abyssal.  Ma recette ? Elle réside dans un coup de bol, de la ténacité, de l’envie et de la persuasion. Vous ajoutez à cela un peu de rêve – « les rêves donnent du travail » Coelho – en espérant que la sauce prenne. Recette miracle ? Absolument pas. La recette dépend de l’individu.  Je vous le disais ; rien de bien spécial…  Permettez-moi cependant de citer Confucius : « choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez jamais à travailler un seul jour de votre vie ». C’est là que réside la spécificité de cet engagement tant souhaité.  Quelques 5000 km me sépareront d’une habitude certes. Mais ne dit-on pas « quand on aime, on ne compte pas ? La question ne demande pas réponse.  Lorsque je parle de ce chemin, la réponse est souvent invariable : « moi, je n’aurais jamais osé ». Personnellement, je ne pense pas que ce soit une question de courage. J’ai juste fait un choix, le choix de pouvoir me rendre vraiment utile.  Il y a des sacrifices à faire, je vous l’accorde. Ils sont humains, matériels. Ces derniers sont bien futiles, les premiers plus difficiles… C’est mon choix, je n’en dirai pas davantage.  Me voici à l’aube d’une nouvelle aventure, d’une autre vie.

Publicités

Catégories :Benin

Laisser un commentaire