Benin

Tous les chemins mènent à…

Me voici donc sur la route. Ne sachant pas trop où aller, je me vois dans l’obligation de me renseigner : « bonjour, pourriez-vous m’indiquer le chemin merci… ».
 
La première personne au demeurant fort sympathique me répondit « oui mais pour où ? » Ce à quoi je répondis « merci, je cherche le chemin merci… »… Je ne sais pas trop pourquoi mais elle me regarda alors stupéfaite. Sans doute ne connaissait-elle pas.
 
Là où je me suis vraiment posé la question c’est après avoir vu les regards quelque peu dubitatifs des autres passants interrogés. Merci serait-il inconnu des gens, me serais-je mis en route pour un voyage en absurdie ? La question était pourtant simple, non ? Pouvez-vous m’indiquer le chemin merci ? »
 
Je n’ai jamais trouvé ce merci, aurait-il été oublié ? Je me suis donc résigné à réécouter le plaisir des sens de l’ami Raymond Devos en contemplant le paysage et en me remémorant Victor : « merci, toi dont le cœur aima, sentit, comprit ! »
 
Quant à moi je me contenterai d’un merci, merci de m’avoir lu et merci pour cette année 2015… Sur ce, je me mets en route pour …2016
Publicités

Laisser un commentaire