Etats d'âme

Promenez-vous

Une balade matinale peut, avec un brin d’envie, se transformer en ballade…

On va encore me dire que je bats de L mais si frontière orthographique est simple, celle de la sémantique l’est moins. Quoique…

le-petit-marche-de-wasseigesC’est un rayon de soleil, certes furtif, qui m’a poussé, avec un brin de vent et de curiosité, vers le petit marché de Wasseiges.

Je ne vais pas vous raconter de salades ; il n’y avait pas grand monde. Dieu que cela semble difficile de développer les belles initiatives. Néanmoins, j’y ai vu des sourires et j’ai pu, ce qui est l’objectif bien entendu, y acheter pour (presque) pas un radis, de quoi passer à table sans y être forcé.

J’y ai vu des sourires mais pas celui de la crémière, ce sera sans doute pour la prochaine fois.

Ce fut court mais agréable ; comme quoi un rien peut nous rendre heureux (sans allusion au cours prôné par Mme Milquet). Une chose est cependant certaine, la « balade/ballade » des gens heureux n’en souffrira pas.

Sur ce, je m’en vais jeter un sort aux champignons et au poulet et si je peux vous donner un conseil, promenez-vous vous serez souvent (agréablement) surpris.

Publicités

Catégories :Etats d'âme

Laisser un commentaire