Politi(comi)ques ou pas

Lettre à mon fisc

Cher fisc,
fiscJe n’ai pas eu l’occasion de bien te connaître, c’est sans doute un peu ma faute. A ma décharge, les rares fois où nous avons pu converser ensemble, c’était pour que je te donne de l’argent. D’où les distances prises dans mon chef.
La dernière fois, tu m’as dit « je vais te rembourser… » et je dois bien avouer que cela m’a fait chaud au coeur… Je me suis même mis à penser que nous allions enfin pouvoir entrevoir notre relation d’une autre manière…
Et là, tu m‘annonces par voie interposée que tu auras du retard et que ce n’est pas de ta faute !
Comment veux-tu que nos relations s’améliorent en agissant de la sorte ? Serais-tu heureux si j’omettais à l’avenir de t’envoyer une petite lettre à ta date anniversaire en prétextant que je n’avais plus de quoi écrire ?
Je ne le pense pas. J’ai donc décidé, la mort dans l’âme, de ne plus te faire confiance, de ne plus te signer de chèque en blanc…Dorénavant, je pratiquerai avec toi la langue de bois et, par la même occasion le chèque issu de la même essence.
Adieu fisc, tu resteras cependant dans un coin de mon pc, bug oblige !

Un CONtribuable désolé.

Catégories :Politi(comi)ques ou pas

Laisser un commentaire