Politi(comi)ques ou pas

Rolling …stone ou pavé

merdeMais quelle affaire cette semaine, on n’a pas eu le temps de chômer. Oui je sais, le terme est bien mal choisi en ces temps de chasse d’eau et gaz.

Dans le désordre (sic)…

100.000 (moins 112) selon la police, 140.000 à 160.000 selon les syndicats. Des rouges, des verts, des bleus (en nombre ceux-là mais comptés « after » grève) mais surtout des cas « goules » – dockers or not …that’s the question – et des dégâts.

Au niveau des Ministres, on apprend qu’un remaniement galant a été opéré, à défaut d’un rendez-vous… On ne peut pas compter sur Jacqueline de toute façon. Ben oui, si vous la laissez s’occuper de l’addition, l’adage « les bons comptes font les bons amis » risque d’en prendre un coup.

A propos d’ »inami »… C’est bien connu, on les compte (eux) sur les doigts de la main !

Variante du tsunami, l’inami est un numéro nécessaire à pratiquer la médecine. Il semblerait qu’on ne veuille plus en donner. Sans » inami », tu te sens seul(e), hein Jacqueline.

Et on reste -encore- dans les comptes : les matons faisant grève, on apprend une série d’évasions vers le Luxembourg et en chanson s’il vous plaît. Curieux tout de même, non ? Ah, fiscale… Fallait le dire ! Frère (et sœurs ?) touchés par la grâce ou plutôt par de somptueux dividendes, c’est un « luxe » que je ne saurais me permettre. Après les Rolling Stones, v’là les rolling luxembourgeois. Succès garanti nous dit-on.

En parlant de(s) sous, la Justice n’en a plus, … Et si en plus un Mayeur (de Bruxelles) signale à la police qu’elle ne doit pas intervenir, on peut assurément dire que tout va de travers dans le droit.

Bref, j’ai essayé de parler de tous ces problèmes politiques avec mon coiffeur Dachkin. Figurez-vous qu’il a coupé court…, j’étais sans doute sur le fil du rasoir. Franchement, il n’y avait tout de même pas de quoi me couper les cheveux en quatre. Lorsqu’il m’a lancé que Nabilla était en taule, je me suis entendu lui répondre un « ah, je pensais qu’elle était en silicone »…

J’ai donc terminé la journée au resto. Au menu, un pavé, un vrai…

Laisser un commentaire