Politi(comi)ques ou pas

Premier chantier terminé pour l’enseignement en Belgique: le français comme unique langue !!!

milquetJojo adapte le pacte d’excellence au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles : enfin l’eurofrançais comme langue officielle.


 

 

BRUXELLES – La Ministre a finalement tranché !
Suite au risque de sanctions européennes, Joëlle Milquet, fraîchement promue Ministre de L’enseignement, a décidé d’imposer la langue française comme unique langue d’apprentissage.

Trois langues étaient en compétition :

Le français (parlé par le plus grand nombre de pays de l’Union, la France, la Belgique, le Luxembourg,…)

L’allemand (parlé par le plus grand nombre d’habitants de l’Union)

Le néerlandais (parlé aux Pays-Bas et dans une infime partie de la Belgique).

Le néerlandais a vite été éliminé, pour deux raisons : la première est déjà connue et la seconde est la crainte d’une pandémie qui se propagerait par les postillons inhérents à l’utilisation de ce dialecte.

Le choix a fait l’objet d’un compromis, les Allemands ayant obtenu que l’orthographe du français, particulièrement délicate à maîtriser, soit réformée, dans le cadre d’un plan de cinq ans, afin d’aboutir à l’eurofrançais.

  1. La première année

Tous les accents seront supprimes et les sons actuellement distribues entre « s » , « z » , « c » , « k » et « q » seront repartis entre « z » et « k » , ze ki permettra de zupprimer beaukoup de la konfuzion aktuelle.

  1. La deuzieme annee

On remplazera le « ph » par « f » , ze ki aura pour effet de rakourzir un mot comme « fotograf » de kelke vingt pour zent.

  1. La troizieme annee

Des modifikations plus draztikes zeront pozibles, notamment ne plus redoubler les lettres ki l’etaient: touz ont auzi admis le prinzip de la zuprezion des « e » muets, zourz eternel de konfuzion, en efet, tou kom d’autr letr muet.

  1. La katriem ane

Les gens zeront devenus rezeptifs a des changements majeurs, tel ke remplazer « g » zoi par « ch » , zoi par « j » , zoi par « k » , zelon les ka, ze ki zimplifira davantach l’ekritur de touz.

  1. Duran la zinkiem ane

Le « b » zera remplaze par le « p » et le « v » zera lui auzi apandone, au profi du « f » . Efidamen, on kagnera ainzi pluzieur touch zu le klafie. Un foi ze plan de zink an achefe, l’ortokraf zera defenu lochik, et les chen pouron ze komprendr et komunike. Le ref de l’Unite kulturel de l’Europ zera defenu realite !

La rechion la mieu prepar en Europ est l’Alzaz. 90 % de la polulazion le pratik décha couram’ en


Pour les autres …
bonjour l’AnKoiz !!

Adaptation libre du texte de Arno Van Der Biest – Le soir de la libre Bruxelles, le 20 mars 2002

 

Publicités

Laisser un commentaire