Traits d'Humour

Mai…l

lettresCe matin, je prends ma plus belle plume afin de répondre à un emploi qui semble être dans mes cordes. Cet emploi consiste à …aider les demandeurs d’emploi. Moi qui ai toujours eu le nez fin pour aider les autres – oui, le « aide-toi toi-même » ne m’est guère fructueux – c’est une opportunité à ne pas rater.

En avant pour la lettre de candidature sobre, concise et percutante ; expérience, ténacité, persévérance sont autant de mots venant agrémenter cette missive et le curriculum vitae que j’ai eu le bon soin d’adapter, histoire de mettre toutes les chances de mon côté.

Je laisse mijoter le tout une petite heure, j’apporte quelques légères modifications et, satisfait du travail opéré, j’envoie le tout par courriel.

Il est 8h57… Un accusé de réception me parvient aussitôt. L’adresse renseignée est correcte, c’est déjà ça de gagné.

Un café s’impose et j’en profite pour scruter le web à la recherche d’un autre saint Graal – mettre toutes les chances de son côté ne signifie pas mettre tous ses œufs dans le même panier -.

9h15… une volée de mails s’annoncent, tonitruants… Une, deux, trois pubs et, déjà, une réponse pour cette offre d’emploi tant espérée. Je m’en voudrais de ne pas vous en faire part, du moins pour quelques extraits : « (…) vos données ont été soigneusement analysées et malgré le fait que votre candidature reprenne de nombreux points positifs, votre profil ne (…) »

Je vous rassure, je ne sombre pas dans la dépression mais avouez qu’il y a de quoi être perplexe.

Professionnalisme, réactivité ou… foutage de gueule ???

Je pencherais aisément pour la dernière suggestion. « Analyser soigneusement des données » en quelques 15 minutes… ça sent le texte préconçu et formaté à plein nez… et du nez, j’en ai !!!

L’aventure continue…

Catégories :Traits d'Humour

Tagué:

Laisser un commentaire