Traits d'Humour

Pas content le Père Noël

imagesHO HO HO! Merci de m’avoir écrit. Il me fait toujours chaud au cœur de recevoir des nouvelles des enfants des quatre coins du monde. Votre bonheur et votre bien-être donnent un sens à ma vie, me donnent un sentiment d’accomplissement et remplissent mon cœur de joie et d’allégresse.

La très grande majorité des lettres que je reçois sont remplies de mots d’amour et de remerciements, pour mon dévouement à apporter aux enfants de partout dans le monde des cadeaux de toutes sortes.

En général, une grande majorité des enfants est satisfaite de mes services. Services bénévoles, soit dit en passant, mon petit gamin.

De temps en temps, je reçois des lettres comme la tienne, provenant de gamins insatisfaits de ce qu’ils ont découverts sous le sapin la nuit de Noël. HO HO HO! Il semble que tu aies été déçu des cadeaux que tu as reçus cette année, et que tu aies décidé de m’envoyer une missive qui, comment dirais-je, s’attaque à mon intégrité et à mon professionnalisme. J’essaie de prendre ces critiques avec un certain humour, même si parfois cela m’irrite un peu, cher enfant.

Bon, irriter, le mot est un peu faible. Quand on pense que je fais tout ça bénévolement, que c’est un travail de dingue de non seulement entreposer un tas de trucs pour presqu’un milliard de p’ti-culs, mais, en plus, de faire la livraison gratuite dans les pires trous à rat de la planète, laisse-moi te dire que ça peut, disons, mettre un peu en colère de recevoir une pluie d’insultes d’un p’tit merdeux qui croit que tout lui est dû. Tu permets que je t’appelle p’tit merdeux ? HAN? HO HO HO!

Laisse-moi t’expliquer un peu ma vie, enfant gâté que tu es: toute l’année, je me fends le cul pour trouver vos jeux de merde, que je remise dans un gros entrepôt qui me coûte une fortune à chauffer. Parce que, je ne sais pas si t’es au courant, mais ici, au Pôle Nord, on se les gèle toute l’année, pas juste 3-4 mois.

De plus, c’est une gestion pharaonique; as-tu idée de ce que ça représente de rentrer des listes de cadeaux pleines de fautes, écrites par des millions d’illettrés ? Ajoute à ça la grosse mère Noël qui me gave avec ses « Tu vas oublier ci » puis « Tu vas oublier ça ». C’est carrément invivable. Une vie de merde, vraiment.

Mais ce n’est pas tout; le soir de Noël, je dois faire le tour du monde pour livrer toutes ces cochonneries-là, dans un vieux traîneau en bois; un traîneau en bois vermoulu qui plus est ! Je ne sais pas si tu comprends ça, avec ton intelligence limitée, mais un traîneau en bois tiré par une bande de rennes, ça ne peut pas contenir des cadeaux pour autant de monde. Oh que non. Suis bon pour une chiée d’aller-retour mon p’tit.

Pour faire bref, t’inquiète pas, je n’essaierai pas de rentrer « mes grosses fesses » dans ta maudite cheminée à Noël l’an prochain. Mais quand je descendrai du ciel, avec des jouets par milliers, je n’oublierai pas de te donner un bon coup de bottes là où ça fait mal. HO HO HO!

Puisse la magie de Noël te faire disparaître, bête type, va.

Père Noël

Catégories :Traits d'Humour

Laisser un commentaire