Etats d'âme

Damned, I dropped my nuts

nutsNobody move ! I dropped my nuts…

Imaginez un instant -très bref car je ne voudrais pas vous faire perdre votre précieux temps – que vous vous retrouviez encerclés, à Bastogne ou ailleurs, par l’envahisseur. Pas celui de la série télé mais bien celui qui rôde autour de vous faisant des courbettes, des sourires avec le couteau entre les dents. Ai essayé et ce n’est point facile (je parle ici du sourire « armé »).

Vous vous devez de réagir promptement et là « damned, I dropped my nuts… »

Heureusement ce ne fut pas le cas du Général MacAuliffe à la fin de la seconde guerre mondiale lorsqu’il lança ce magistral « Nuts » à la tête des allemands (Von Lüttwitz pour les puristes).

Traduction libre: « Prends ça dans les dents, fieu » !

Et oui, ce n’est donc pas Homer Simpson qui est à la base de cet acte de bravoure… Confondre « Nuts » et « Do nuts » seraient en effet faire preuve d’une goujaterie de la pire espèce.

De temps à autre, il me vient l’envie de lancer et/ou semer à tous vents des « nuts » et pas uniquement lors de visites amicales dans un quelconque zoo.  Non, dans la vie de tous les jours.

Ce qui me retient ? Un certain déshonneur que je pourrais faire à celle de jambon devenue célèbre dans nos ardennes. Et comme qui dirait Magritte…ce n’est pas une pipe !!!

Am I nuts ? Fort possible mais si vous me dites « earth-nuts », là je dis oui et grillées de surcroît: on n’a que le bien que l’on se fait, non ?

Tout cela pour vous dire que je n’emploierai pas le mot « nuts », je me permettrai juste de faire un bond dans l’Histoire pour passer de MacAuliffe à Cambronne… De Bastogne à Waterloo, il n’y a qu’un pas !

PS: pour les (in)crédules… Google est mon ami et le vôtre aussi 🙂

Catégories :Etats d'âme

Laisser un commentaire